Retour

L’essentiel sur le robinet thermostatique

robinet thermostatique

15 juil. 2019

On trouve sur le marché de plus en plus d’équipements orientés vers les économies d’énergies. le robinet thermostatique en fait partie.

Dans certains cas, ce sont les équipements eux-mêmes qui consomment peu d’énergie ; dans d’autres, ils régulent la consommation d’énergie de vos appareils. Le robinet thermostatique appartient à cette dernière catégorie, et contrôle l’énergie consommée par votre radiateur.

Comment fonctionne le robinet thermostatique ?

Pour réguler la consommation d’énergie du radiateur, le robinet thermostatique module le débit de l’eau et ajuste en fonction de la température ambiante, la température du chauffage. Pouvant s’installer sur tout type de système de chauffage central, trois composantes principales lui permettent de remplir convenablement ses deux fonctions ; il s’agit de la poignée, de la vanne thermostatique et de la sonde thermostatique. Grâce à ce fonctionnement, la température des différentes pièces, où sont installés un radiateur et un robinet, peut-être automatiquement ajustée et avoir des plages horaires personnalisés, pour la régulation de la température en votre absence.

Cet ajustement automatique peut être réalisé grâce au thermostat programmable de façon autonome, vous pouvez ajuster la température de la pièce que vous voulez, donc un ajustement possible pièce par pièce pour plus de confort. Dans cette optique, l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie (ADEME) recommande certaines températures. Pour optimiser les dépenses énergétiques et économiser un maximum sur les factures d’énergie, il convient que la température de consigne soit approximativement réglée à 17°C dans les chambres, et à 20°C dans les autres pièces pour une température idéale.

Combien coûte l’installation ?

En général, la mise en place de robinets thermostatiques se réalise à des coûts très accessibles. Les prix de l’équipement tournent en moyenne entre 20€ et 70€ en fonction des performances recherchées. Pour ce qui est de la main-d’œuvre dans le cadre de l’installation de ce régulateur, elle reste à la charge du particulier. Toutefois, il est important de faire appel à une entreprise qualifiée, car c’est la condition sine qua non pour obtenir les aides financières prévues par l’Etat.

L’Etat prévoit entre autres un prêt écologique à taux zéro pour ceux qui installent des robinets thermostatiques, ainsi qu’un crédit d’impôt à 30%. Ces subventions peuvent s’avérer encore plus attrayantes lorsque les travaux engagés sont plus lourds, à l’image d’une isolation de comble ou d’un passage à la chaudière à condensation.

Quels sont les avantages financiers de l’installation d’une robinetterie thermostatique ?

En plus des aides financières octroyées par l’Etat, il peut être autrement avantageux d’installer sur chacun de ses radiateurs un robinet de radiateur régulateur. Selon l’ADEME, les économies d’énergie réalisées sont de l’ordre de 3% à 5%, qui se répercuteront à l’identique sur les factures. Pour que les factures soient plus ou moins fortement allégées, tout dépend du type de thermostat choisi. On distingue un thermostat classique, à fonctionnement mécanique, et un thermostat électronique programmable plus précis, vous pouvez ajouter à cela une tête thermostatique reliée un mitigeur thermostatique pour chaque pièce d’eau de votre maison. Et pour faire encore plus d’économie optez pour un thermostat d’ambiance, afin d’avoir une température ambiante qui sera raccord avec vos exigences et bénéficiez d’une consommation énergétique moindre.

Il est à noter que les économies peuvent aller au-delà de 10% pour les radiateurs électriques. La consommation d’énergie sur ces derniers peut en effet être contrôlée grâce à un programmateur de chauffage affilié à la domotique et pilotable à distance.

Trouver votre artisan Plombier

Laisser un commentaire

 

* Champs obligatoires

Projet

Salle de bains

Projet

Chauffage / Climatisation