Retour

Comment réaliser le moisage d’une poutre ?

moisage d’une poutre

05 janv. 2023

Le moisage est une technique, permettant de réparer et renforcer les éléments de charpente abîmés.

La charpente est l’un des éléments les plus importants d’une maison, car elle assure la solidité et la longévité de sa toiture, permet de mettre en place son isolation thermique. Mais l’usure du temps et les agressions environnementales (intempéries, parasites xylophages, humidité) peuvent causer la détérioration de son état et exiger une rénovation. Il existe différentes techniques, permettant de rénover les charpentes abîmées ou de les renforcer lors de la construction, et aujourd’hui nous allons vous présenter l’une d’elles, la technique de moisage des poutres.

Le moisage d'une poutre : qu'est-ce que c'est ?

Normalement, lors de la confection des poutres en bois, on calcule précisément la charge qu’elles devront supporter. Ainsi, on les choisit et on les pose en fonction de ces contraintes. Mais parfois les charges s’avèrent plus lourdes que prévu, ou la charpente se fragilise au fil du temps. Pour éviter la fissuration ou l’éclatement de ses différents éléments, on peut alors procéder à un moisage.

Le moisage, aussi appelé moisement, est une technique d’assemblage des pièces de charpente en bois (et par extension en béton), qui consiste à créer des unions et des jonctions entre chaque élément dans le but d’augmenter la résistance de l’ensemble de l’ossature. Son principe est assez simple : l’une des pièces de charpente, habituellement unique, est remplacée par deux pièces jumelles parallèles (appelées moises), pour qu’elles « prennent en sandwich » d’autres éléments et les renforcent. Un troisième élément, une cheville ou un boulon, vient souvent relier et immobiliser l’ouvrage. Une potentielle coupe à mi-bois permet d’adapter les moises à la pièce qu’elles tiennent.

On peut moiser une poutre en bois, mais aussi une solive pour supporter un plancher d’étage, une panne faîtière, intermédiaire ou sablière. On voit aussi souvent des entraits moisés, qu’ils soient retroussés ou classiques. Dans une ferme ordinaire d’une charpente traditionnelle, l’entrait moisé enserre les extrémités des poteaux, des arbalétriers et la partie inférieure du poinçon. L’assemblage moisé est une alternative à l’entrait massif avec assemblage par tenon et mortaise avec embrèvement. À la différence de ce dernier, l’entrait moisé apporte une résistance à la traction, ainsi qu’à la compression et assure le renforcement de la structure des fermes.

Comment bien réaliser le moisage d’une poutre ?

Pour bien réaliser le moisage d’une poutre, il faut avant tout choisir le bon type de moisage. Il en existe plusieurs : lisse, simple (à une entaille), à double entaille, double, poteau moisé. En cas de moisement lisse, les pièces en bois assemblées doivent être clouées et boulonnées, afin de ne pas glisser les unes sur les autres. En cas de moisement simple, l’entaille doit être réalisée sur les pièces les moins sollicitées, les autres restant en pleine épaisseur pour une meilleure durabilité. On utilise aussi des assembleurs (boulons métalliques, pointes, crampons). En cas de moisement à double entaille, toutes les pièces sont entaillées : les moises, comme la pièce passante. Attention, les entailles réduisent la résistance des éléments, et il faut le prendre en compte lors des calculs.

Il convient également de bien choisir les matériaux. Les chevilles, par exemple, doivent être en bois dur (acacia, chêne). Pour les moises, il faut également des matériaux de qualité. On peut notamment choisir parmi les essences de bois les plus utilisées dans les charpentes traditionnelles : chêne (excellent pour une poutre porteuse), châtaignier, mais aussi des résineux, comme par exemple l’épicéa ou le pin Douglas, doté de très bonnes propriétés mécaniques.

Les travaux de charpente sont extrêmement techniques, et le calcul des charges, ainsi que le dimensionnement des bois utilisés sont d’une importance capitale. Pour garantir une longue vie à votre charpente et votre toiture, nous vous conseillons de faire appel à un charpentier ou un menuisier professionnel.

Trouver votre artisan Charpentier

Laisser un commentaire

 

* Champs obligatoires

Projet

Salle de bains

Projet

Chauffage / Climatisation